Partager

Très lentement, mais inexorablement, se dégrade la situation et c’est l’apparition d’une hypoxie fœtale avec acidose métabolique ou mixte, parfois associée à des traumatismes répétés par pressions sur le crâne fœtal, venant d’une contractilité excessive ou anormalement prolongée. Le tout aboutit à l’œdème cérébral, à une hypoxie et à une insuffisance circulatoire cérébrale, source de lésions cellulaires irréversibles et de séquelles ultérieures..