Partager

Le développement d’une microcéphalie après une agression hypoxique-ischémique aiguë durant l’accouchement chez le nouveau-né né à terme a une importance pronostique majeure. Ainsi, une diminution de la croissance de la tête pendant les premiers mois de la vie est étroitement corrélée avec un dysfonctionnement neurologique, une déficience cognitive, une paralysie cérébrale et des convulsions, et une atrophie cérébrale.