CH de Cognac : l’hôpital condamné après le décès d’un nouveau-né.

Les juges ont estimé que les trois sages-femmes de garde cette nuit du 21 avril 2017 avaient commis une faute en tentant de pratiquer seules l’accouchement de la parturiente alors que le bébé à naître présentait des signes inquiétants d’insuffisance cardiaque.

Le tribunal administratif a condamné l’hôpital de Cognac à payer près de 73 000 euros aux parents d’un bébé décédé quelques minutes après sa naissance

Le tribunal administratif vient de condamner l’hôpital de Cognac à payer quelque 73 000 euros aux parents d’un bébé décédé d’asphyxie quelques minutes après sa naissance.

Les juges ont estimé que les trois sages-femmes de garde cette nuit du 21 avril 2017 avaient commis une faute en tentant de pratiquer seules l’accouchement de la parturiente alors que le bébé à naître présentait des signes inquiétants d’insuffisance cardiaque.

Si le médecin, qui a finalement pratiqué l’accouchement à l’aide de forceps, avait été prévenu 20 minutes plus tôt, l’enfant aurait pu être sauvé, a estimé la justice.

REVUE DE PRESSE :

Via SUD OUEST : https://www.sudouest.fr/charente/cognac/cognac-l-hopital-condamne-apres-la-mort-d-un-nouveau-ne-1777853.php

Publié par

ATIDE

L’ATIDE est la seule association qui recense, informe et soutien les familles dont les enfants sont décédés ou handicapés des suites d’accouchements traumatiques, de l’usage des médicaments ocytociques (Oxytocine, Syntocinon…) et des dispositifs d’extractions instrumentales (spatule, forceps, ventouse).