Dr B.BISSONNETTE : Œdème cérébral chez l’enfant par rapport à l’adulte. Quelles sont les différences ?

Les lésions traumatiques sont à l’origine de près de 50% des décès des enfants entre 1 et 15 ans, ce qui représente, de loin, la première cause de mortalité dans cette tranche d’âge pour les pays industrialisés. L’importance de ce phénomène, en termes de santé publique, prend toute sa dimension quand on sait que de nombreux survivants à un traumatisme sont atteints de handicaps parfois sévères.

Les traumatismes craniocérébraux de l’enfant ont des caractéristiques propres, liées aux particularités anatomiques, physiologiques ainsi qu’aux mécanismes lésionnels différents par rapport à l’adulte.

Dans un centre actif de traumatologie, un enfant atteint d’un traumatisme crânien est admis en urgence de façon quasi quotidienne. L’anesthésiste qui assure la réanimation et la prise en charge médicochirurgicale devra posséder une connaissance fondamentale de la physiopathologie générale et cérébrale de ces patients. Le traumatisme craniocérébral initial enclenche une cascade métabolique et inflammatoire avec des conséquences cérébrales et systémiques qui s’associent en une spirale d’auto-aggravation aboutissant à l’ischémie cérébrale globale.