Dr R.LAPEER : Moulage de la tête fœtale. Analyse du crâne fœtal soumis à des pressions utérines pendant la première phase du travail.

Le moulage de la tête fœtale est un phénomène qui peut contribuer à un progrès satisfaisant lors de l’accouchement car il permet à la tête fœtale de s’adapter à la géométrie du passage. En revanche, un moulage excessif de la tête peut entraîner des lésions crâniennes à la naissance et ainsi affecter le nourrisson peu ou même longtemps après la naissance.

Un groupe de chercheurs dans le passé a étudié la biomécanique du moulage de la tête fœtale d’un point de vue technique et s’est limité à un modèle statique et linéaire des os pariétaux. Dans cet article, nous présentons un modèle non-linéaire de la déformation d’un crâne fœtal complet, lorsqu’il est soumis à des pressions exercées par le col de l’utérus, pendant la première étape du travail.

La conception du modèle comporte quatre étapes principales : la récupération de la forme du crâne fœtal, la génération d’un maillage valide et compatible pour l’analyse par éléments finis, la spécification d’un modèle physique et l’analyse de la déformation.

Les résultats de l’analyse montrent un bon accord avec ceux obtenus à partir des expériences cliniques sur l’évaluation quantitative du moulage de la tête fœtale. Le modèle affiche également des formes après moulage qui ont été rapportées dans des études antérieures et qui sont généralement connues dans les communautés obstétricales et pédiatriques.

Publié par

ATIDE

L’ATIDE est la seule association qui recense, informe et soutien les familles dont les enfants sont décédés ou handicapés des suites d’accouchements traumatiques, de l’usage des médicaments ocytociques (Oxytocine, Syntocinon…) et des dispositifs d’extractions instrumentales (spatule, forceps, ventouse).