Dr V.KELLY : Compression du cerveau fœtal.

La compression de la tête fœtale durant le travail ou l’accouchement peut occasionner des lésions au cerveau qui peuvent provoquer un décès périnatal, de l’épilepsie, un retard mental, ou une paralysie cérébrale.

INTRODUCTION

La compression de la tête fœtale durant le travail ou l’accouchement peut occasionner des lésions au cerveau qui peuvent provoquer un décès périnatal, de l’épilepsie, un retard mental, ou une paralysie cérébrale. Ces dernières années, l’incidence de telles complications a été réduite grâce au développement de techniques de prédiction de la dystocie (radiopelvimétrie) et par l’abandon de certaines manœuvres obstétriques (version et extractions forceps hauts) en faveur de la pratique d’une césarienne.

Malheureusement, il y a toujours beaucoup à faire pour améliorer notre sauvetage d’enfants comme le prouve les trop fréquentes autopsies de nouveau-nés retrouvant des traumatismes cérébraux. Il semble plausible que toute avancée dans ce domaine dépende d’une évaluation claire des causes et mécanismes des lésions cérébrales dues à la compression.

Cette étude va passer en revue les aspects de la compression cérébrale, considérer ses effets sur le système cardiovasculaire fœtal, et étudier les méthodes possibles pour les retreindre dans à des limites acceptables de sécurité.

Compression of the fetal head during labor or delivery may result in brain damage which is manifested by perinatal death or epilepsy, mental retardation, or cerebral palsy. In recent years the incidence of such complications has been reduced by the development of techniques to predict dystocia (x-ray pelvimetry) and by the abandonment of certain obstetric maneuvers (version and extraction, high forceps) in favor of cesarean section.

Unfortunately, there is still a great deal of room for improving our infant salvage as is evidenced by the too frequent autopsy findings of brain trauma in the newborn. It seems plausible that any advance in this field is dependent upon a clear assessment of the causes and mechanisms of brain injuries due to compression.

This paper will review these aspects of cerebral compression, consider its effects on the fetal cardiovascular system, and survey possible methods forrestricting it to permissible limits of safety.

Publié par

ATIDE

L’ATIDE est la seule association qui recense, informe et soutien les familles dont les enfants sont décédés ou handicapés des suites d’accouchements traumatiques, de l’usage des médicaments ocytociques (Oxytocine, Syntocinon…) et des dispositifs d’extractions instrumentales (spatule, forceps, ventouse).