La fracture du crâne en embarrure

Il s’agit de l’enfoncement d’une partie du crâne avec déplacement de l’os fracturé. Elle peut survenir sur un nouveau-né après un accouchement traumatique avec utilisation de forceps. Selon son degré de sévérité, elle peut entraîner des lésions neurologiques.

Elle est aussi appelée fracture d’embarrure en « balle de ping-pong ». Selon son degré de sévérité, elle peut entraîner des troubles neurologiques par atteinte de certaines régions cérébrales.

SoInPed

La plupart des fractures du crâne en embarrure sont dues à un accouchement traumatique ou il a était recouru à l’usage du forceps. Elles peuvent également être la conséquence d’une compression lors de l’engagement du bébé dans le détroit supérieur du bassin de sa maman.

SoInPed : embarrure minime corrigée spontanément en un mois.

Les fractures du crâne en embarrure peuvent être associées à des lésions compressives, de manière directe ou indirecte par la formation d’un hématome cérébral, pouvant justifier une intervention neurochirurgicale.

SoInPed : 10 cas d’embarrures classées de la plus minime à la plus importante.

Une intervention neurochirurgicale de soulèvement peut être nécessaire pour :

  • la décompression cérébrale,
  • la correction morphologique.

Le CNGOF évoque la fracture du crâne avec risque d’embarrure dans ses Recommandations de Pratiques Cliniques « Extractions Instrumentales » de 2008, cependant sans apporter d’informations sur leurs conséquences neurologiques ainsi que l’évitabilité de ce type de fracture.

CNGOF RPC 2008 : Extractions instrumentales

SOURCES :

Le Manuel MSD : https://www.msdmanuals.com/fr/professional/p%C3%A9diatrie/probl%C3%A8mes-p%C3%A9rinataux/traumatismes-obst%C3%A9tricaux

SoInPed : http://www.soinped.ch/knowledgebase/traumatismes-obstetricaux/

Docteur M.ZERAH. Campus de Neurochirurgie : http://campus.neurochirurgie.fr/spip.php?article421

2017 Thèse L.LELIEVRE : https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01535171/document

2013 Thèse V.ANANDAPPANE : https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01733859/document

Publié par

ATIDE

L’ATIDE est la seule association qui recense, informe et soutien les familles dont les enfants sont décédés ou handicapés des suites d’accouchements traumatiques, de l’usage des médicaments ocytociques (Oxytocine, Syntocinon…) et des dispositifs d’extractions instrumentales (spatule, forceps, ventouse).