Encéphalopathie : Affection diffuse du cerveau. Anoxo : Manque d’oxygène. Ischémique : Manque de sang.

L’Encéphalopathie Anoxo Ischémique (EAI) néonatale est un état de souffrance neurologique du nouveau-né faisant suite à un manque d’oxygénation de son cerveau. Elle se déclare dans les suites de la naissance. Son pronostic est marqué par un risque de 25 à 30% de séquelles neurologiques importantes avec atteintes motrices, sensorielles, cognitives et de 10% de décès.

L’Encéphalopathie Anoxo-Ischémique (EAI) du nouveau-né à terme est assez fréquente, elle survient chez 2,5 nouveau-nés pour 1000 naissances vivantes. Elle est responsable d’une mortalité élevée à l’échelle mondiale, estimée à 23% des 4 millions de décès néonataux annuels.

Les symptômes de l’Encéphalopathie Anoxo-Ischémique (EAI) du nouveau-né sont classés selon plusieurs paliers appelés Score de Sarnat :

  • Sarnat 1 (encéphalopathie légère)
  • Sarnat 2 (encéphalopathie modérée)
  • Sarnat 3 (encéphalopathie sévère)

Sarnat 1 (encéphalopathie légère)

Conscience : pas d’altération mais bébé « hyper-alerte »
Activité spontanée : augmentée
Posture : extenseurs > fléchisseurs
Tonus : hypertonie
Reflexes de Moro : complets
Succion : peut être faible
Pupilles : normales
Rythme cardiaque : normal
Respiration : normale
Convulsions : absentes

Sarnat 2 (encéphalopathie modérée)

Conscience : léthargique
Activité spontanée : diminuée
Posture : flexion distale, extension
Tonus : hypotonie
Reflexes de Moro : incomplets
Succion : faible
Pupilles : myosis
Rythme cardiaque : bradycardie
Respiration : respiration périodique
Convulsions : fréquentes

Sarnat 3 (encéphalopathie sévère)

Conscience : stupeur, coma
Activité spontanée : absente
Posture : décérébration
Tonus : flaccide
Reflexes de Moro : absents
Succion : absente
Pupilles : dilatées ou non réactives
Rythme cardiaque : variable
Respiration : apnées
Convulsions : mal épileptique, EEG plat

Sources :

  1. Zupan Simunek V : Définition de l’asphyxie intrapartum et conséquences sur le devenir. Journal de Gynécologie Obstétrique et Biologie de la Reproduction 2008;37:S7–15.
  2. Graham EM, Ruis KA, Hartman AL, Northington FJ, Fox HE : A systematic review of the role of intrapartum hypoxia-ischemia in the causation of neonatal encephalopathy. American Journal of Obstetrics and Gynecology 2008;199:587–95.
  3. Alexandre, T.Pennaforte, A.Huyghe, J-P.Courcol : Hypothermie. CH Arras/CHRU Lille.
  4. Lawn JE, Cousens S, Zupan J : Four million neonatal deaths : When ? Where? Why ? Lancet 2005;365(9462):891–900.
  5. Robertson CM, Perlman M : Follow-up of the term infant after hypoxic-ischemic encephalopathy. Paediatr Child Health 2006;11(5):278–82.