Article 16 et 16-1 du Code Civil : Primauté de la personne, interdiction de l’atteinte à la dignité, respect et inviolabilité du corps humain.

Article 16. Version en vigueur depuis le 30 juillet 1994.

La loi assure la primauté de la personne, interdit toute atteinte à la dignité de celle-ci et garantit le respect de l’être humain dès le commencement de sa vie.

Article 16-1. Version en vigueur depuis le 30 juillet 1994.

Chacun a droit au respect de son corps. Le corps humain est inviolable. Le corps humain, ses éléments et ses produits ne peuvent faire l’objet d’un droit patrimonial.

Légifrance : https://www.legifrance.gouv.fr/codes/id/LEGISCTA000006136059