L’ATIDE : ASSOCIATION DE PARENTS D’ENFANTS LÉSÉS CÉRÉBRAUX DES SUITES D’ACCOUCHEMENTS TRAUMATIQUES.

En Angleterre, plusieurs rapports officiels ont révélés les cas de centaines de nouveau-nés ayant subi des lésions cérébrales évitables en raison des conditions de leurs naissances dans plusieurs maternités publiques (Lancaster, Shrewsburry, East Kent et Nottingham). Ces enfants sont décédés ou demeurent aujourd’hui lourdement handicapés.

Il a été reconnu que ces maternités suivaient une politique de maintien des césariennes à des taux bas et encourageaient les femmes à accoucher par voie basse en dépit des risques irréversibles sur la santé de leurs bébés et sur la leur. Suite à la publication de ces rapports, le Ministre de la Santé Sajid Davis, a présenté publiquement ses excuses aux familles, ainsi que le directeur de la maternité de Nottingham, qui a récemment pris l’initiative de contacter plus de 1000 familles potentiellement concernées.

En France, en tant que que première association de parents d’enfants lésés cérébraux des suites d’accouchements traumatiques, nous savons que la situation est identique. Que derrière chaque maternité revendiquant des taux de césariennes bas se trouve une réalité terrible et méconnue du public.

Chaque année, ce sont en effet des milliers de nouveau-nés qui sont admis après les accouchements dans les services de réanimations pédiatriques pour détresse neurologique et de nombreux subissent des protocoles de refroidissements cérébraux (mise en hypothermie). Chez tous ces bébés, il a été observé par IRM des lésions cérébrales hémorragiques et ischémiques.

Nous pensons qu’un grand nombre de ces situations catastrophiques étaient évitables par la pratique de soins médicaux prudents et adéquats en réponse à l’apparition des complications dystociques, mais aussi par la délivrance par les médecins de l’information loyale et complète aux mères concernant les risques inhérents de l’accouchement par voie basse d’atteinte de l’intégrité neurologique du bébé, et par le respect en conséquent du droit au libre choix de la voie d’accouchement.

Nous exigeons que le gouvernement français prenne dès à présent exemple sur l’Angleterre et ordonne une vaste enquête de santé publique portant sur une évaluation de la qualité des services fourni par l’ensemble des maternités de son territoire, ainsi que sur la pertinence des recommandations de la HAS et du CNGOF concernant l’accouchement par voie basse au regard de la réalité scientifique établie de longue date quand à sa dangerosité sur l’intégrité neurologique des enfants à naître (45% d’hématomes sous-duraux observés par IRM chez les nouveau-nés issus d’accouchements par voie basse), de l’existence de milliers d’enfants français issus de grossesses suivies et normales pourtant diagnostiqués avec des lésions cérébrales après les accouchements et dont de nombreux sont placés en hypothermie, et de l’évitabilité certaine de ces atteintes neurologiques par la pratique de césariennes.


L’ATIDE est une association française régie par la loi de 1901 qui a été fondée le 17 juin 2020 par Laura Julia FIQUET, mère d’un enfant lésé cérébral des suites d’une tentative d’accouchement par voie basse et reconnu handicapé à plus de 80%.

L’ATIDE est à ce jour la seule association d’usagers du système de santé qui rassemble et soutien les parents d’enfants lésés cérébraux des suites d’accouchements traumatiques, de l’usage des médicaments ocytociques et prostaglandines, et du recours aux dispositifs d’extractions instrumentales (spatule, forceps, ventouse).

En 2021, notre Association a fondé ARIANE, son propre Centre de Documentation spécialisé sur le traumatisme cérébral d’origine obstétrical et en 2022, elle a fondé son Centre de Ressources Juridiques, spécialisé sur l’indemnisation du dommage corporel conséquent de l’accouchement par voie basse.

L’adhésion à l’ATIDE est accessible aux parents d’enfants lésés cérébraux des suites d’accouchements traumatiques, aux médecins-conseils de victimes, aux professionnels du droit ainsi qu’à toute personne solidaire à notre cause. L’adhésion est valable un an et la cotisation annuelle est de 20€.

Pour adhérer à l’ATIDE , c’est simple et rapide ! Il suffit de remplir ce formulaire sécurisé grâce à notre partenaire HelloAsso :

ADHÉRER A L’ATIDE